Rechercher

Tulku Lobsang, un pont entre les traditions ancestrales du Tibet et l'Occident


Tulku Lobsang, enfant du Tibet au destin annoncé


Né en 1976 dans le nord est du Tibet, en Amdo, Tulku Lobsang est intronisé en tant que la 8ème incarnation de Lama Nyentze. A l'âge de 6 ans, Tulku Lobsang entrait l'école monastique bouddhiste locale, le monastère de Sowa. A l'âge de 11 ans, il rejoint le plus grand monastère Bön du Tibet, Nangzhig Gön Chen, connu également sous le nom de Narshi Gompa. Il fait là, auprès de son oncle, ses premières expériences des enseignements secrets du Dzogchen et des rituels Bön.


L'oracle qui l'avait reconnu avait identifié séparément le corps, la parole et l'esprit du Lama Nyentse. Comme Tulku Lobsang était reconnu comme étant la réincarnation de la parole, son destin n'est pas de rester à la tête du monastère, mais de parcourir le monde, en donnant des enseignements oraux et en partageant son don à travers la