top of page
Rechercher

Regard sur la pratique bouddhiste de libération de vies nouvellement épanouies


Une coutume bouddhiste exploitée et tournant à l'arnaque éthique...


Dans le Bouddhisme, il est de bon augure de libérer une vie nouvellement épanouie.

Ainsi nombreux pèlerins et pratiquants bouddhistes ont pour habitude d'acheter des animaux pour les relâcher dans la nature.


En Inde, et tout particulièrement sur les lieux de pèlerinage, nombreux sont ces vendeurs proposant nombreux petits oiseaux enfermés dans des petites cages, exposés à la chaleur du soleil, serrés les uns contre les autres, sans eau ni nourriture.

Ils vous attirent en vous expliquant que vous allez obtenir un excellent karma à acheter des animaux que vous relâcherez.


Certes, c'est évident.

Toutefois, cette pratique ne fait qu'inviter toujours plus de vendeurs à développer ce commerce qui consiste à capturer des animaux sauvages pour que nous les relâchions.


Vous comprenez combien ce cercle vicieux n'est pas fantastique, n'est ce pas ?



Une eco-entreprise oeuvrant à associer préservation et coutume


A Bodhgaya, il y a donc moyen de faire autrement.

Ces dernières années fût créé le parc des Papillons. Celui-ci est situé dans la partie ouest d'un magnifique park adjacent au Temple de la Mahabodhi.


Le parc a été créé afin d'amener le pratiquant bouddhiste à engager sa démarche de libération d'un papillon élevé au sein d'une installation d'élevage plutôt que d'encourager la capture d'animaux sauvages pour réaliser cette libération.


Le deuxième but de ce parc est d'initier des mesures de conservation pour les papillons, l'un des principaux groupes d'insectes pollinisateurs et une partie intégrante du réseau trophique.



Un espace étudié offrant un centre d'élevage et un centre d'interprétation


Le parc comprend un centre d'élevage procurant un environnement conducteur, sûr et à température contrôlée dans lequel les papillons peuvent se reproduire et terminer leur cycle de vie avec une faible prédation et un faible risque parasitaire. Ces conditions favorables contribuent à un taux de survie plus élevé des papillons par rapport à leur évolution dans la nature.


Un centre d'interprétation ouvert informe les visiteurs sur l'importance et la signification des papillons grâce à une signalisation créative et interactive.


L'habitat du parc aux papillons est enrichit d'environ 60 espèces de plantes qui servent soit de plantes-hôtes (source de nourriture des chenilles), soit de plantes mellifères (fournissant du nectar comme ressource alimentaire aux papillons adultes).


Plus de 60 espèces de papillons ont déjà été répertoriées dans ce parc, dont certaines sont particulièrement rares et charismatiques. Ces papillons peuvent être vus voletant de fleur en fleur et entreprenant leur routine quotidienne, tout en soutenant l'écosystème du paysage.


Nous trouvons ici des espèces de papillons de premier plan, avec notamment l'émigrant citron, le geai commun, le jézabel indien, le mormon bleu, la rose commune, le niveau uni, le tigre bleu, le cupidon des plaines, la psyché, le corbeau commun, le léopard commun, le tigre rayé, le bleu cilié commun , le commandant et le démon de l'herbe.


Un lien avec l'arbre de l'éveil...


Enfin, l'arbre de la Boddhi sous lequel le Bouddha a atteint l'éveil est scientifiquement connu sous le nom de "Ficus religiasa", lequel a un lien ancien avec les papillons. L'espèce de papillon le "corbeau commun" qui est un visiteur régulier de cet arbre l'utilise pour compléter son cycle de vie.



Voili voila !

Il n'y a plus qu'à !

Sur notre prochain séjour à Bodhgaya, nous dormirons juste à côté du parc, vous aurez ainsi l'occasion de relâcher des papillons autant de fois que vous le souhaiterez !!!

A très bientôt donc !






Comments


--> Les formations de professeurs sont données à partir de 1 personne. Kathy, Aurore et Mickael sont dans la formation de professeur de Lu Jong 1 ayant lieu de Février à Juillet 2024. Pour les rejoindre d'ici début mai (possibilité de placer des créneaux horaires sur mars avril et mai) ou démarrer une nouvelle formation dès 1 personne, Infos ici.
--> Johnathan revient faire le dernier stage de la formation de Tog Chöd à Chamonix fin Juin 2024. Vénérable Oser démarre la formation de professeurs de Tog Chöd avec le premier stage en présentiel en Juin à Chamonix et est déjà en train de s'impregner de la théorie à travers l'accès à l'extranet en ligne. Pour intégrer cette formation (possible jusqu'à fin mai), c'est par ici.    La formation suivante de Top Chod démarrera peut être en juin 2027 (ou peut etre 2025 ou 2026), à suivre...

--> Un week end découverte du Tog ChOd est proposé à tous fin Juin ! Infos ici 

--> Pour les formations à l'international (modules B des formations Lu Jong ou Tog Chöd), nous serons au Cambodge en Avril puis au nord de la Thailande en Mai et Juin, à Chamonix de juillet à septembre, à Tenerife en Octobre, au Népal début Novembre 2024, et sur l'Ile de la Réunion en Janvier 2025. Et last minute... le voyage Kora du Kailash aura lieu mi 2026 (le précédent était en 2018...), mais sera réservé aux anciens élèves ou anciens participants d'au moins un voyage avec nous ! donc si vous souhaitez organiser une retraite ou une formation sur ces lieux,  contactez nous !

bottom of page