Nous sommes désormais 2 professeurs aussi, bientôt ici, une nouvelle version du site internet
We are now 2 teachers so, coming soon, a new version of this website. Awaiting, more informations here.

Energétique tibétaine : un centre de pratique rimé, ouvert à toutes les lignées et branches de yogas tibétains, dédié à la promotion et à la préservation des yogas tibétains

WebetVous.com

WebetVous.com

Etre heureux en période de pandémie ? 

oui c'est possible

Etre heureux ! Qu’est-ce que cela veut dire ? En ces temps de pandémie durant lesquelles les peuples font face à des challenges personnels à travers la mise en place de confinements répétitifs, de couvre-feux, de règles impactant les relations sociales et limitant les rencontres et les échanges, être heureux est un état d’être sur lequel chacun est invité à réfléchir.

En effet, les restrictions d’échanges sociaux nous invitent à chercher le bonheur, la joie, non plus à travers la relation avec les autres, mais à travers nous même. Le bonheur, la joie, sont des états que nous devons apprendre à cultiver par nous même. Seuls. Là est le vrai bonheur et lorsque ce bonheur s’établit, il devient alors contagieux et touche les autres. Cela reprend la célèbre « Aime toi toi-même pour aimer les autres » ou la célèbre phrase de Socrate « Connais toi toi même ». 

Nous pourrions dire « Sois heureux toi même pour aimer le monde », ou encore « Connais toi toi même pour être heureux et aimer le monde ». 

Car là est le but.
Aimer la vie, quelle qu’elle soit, quoi qu’elle nous amène, pour être heureux.

Malheureusement en Occident la conception du bonheur est erronée. Nous vivons dans l’illusion du fait que le bonheur vient des autres, vient de l’extérieur, vient des richesses matérielles et des divertissements. Alors nous cherchons le bonheur dans les rencontres, dans les activités de toutes sortes (culturelles, sportives, mais aussi à travers la télé, l’alcool, les drogues, …). 

Nous sommes dans une quête permanente entièrement tournée vers l’extérieur, alors que le vrai bonheur se trouve en nous, tout simplement.

Tout simplement… et pourtant si difficile de trouver l’accès… le Bouddha amena le Sutra de la respiration consciente afin de nous amener à tourner notre regard vers l’intérieur. Mais comment ça marche me direz vous ?

Le but est d’entrer en contact avec cette force qui est en chacun de nous, et pourtant pour la plupart d'entre nous bien enfouie sous une montagne d’illusions, d’idées préconçues, d’anxiété, d’inquiétudes, d’envies, de désirs. Toute notre énergie est alors utilisée par les pensées et nos corps sont inertes en terme de ressentis et donc de développement énergétique.

La clé du bonheur passe par un équilibre corps et esprit, une union corps et esprit, or, lorsque nous vivons dans les pensées, cet équilibre, cette union se rompt, et le corps s'endort, l'énergie ralenti son mouvement, les états d'esprit tournent vers les pensées négatives de tristesse, d'anxiété, d'angoisse, de peur,.. le corps perd la santé, les défenses immunitaires diminuent, la fatigue s'installe, le sommeil devient difficile...

Kum, en tibétain, signifie « corps énergétique ». Nye signifie « massage ». A travers le Kum Nye, nous procédons à un massage des énergies de notre corps énergétique. Ce massage n’est pas effectué par les mains, lesquels n’apportent qu’un massage de surface, sur le corps physique principalement et sur les canaux de surface du corps énergétique. Ce massage est enclenché par l’association de l’attention sur les ressentis, de l’attention sur le souffle, et de la mise en place d’un souffle long, lent et profond. Ainsi au fil des mois, l’énergie ne vient plus alimenter principalement la tête, mais le corps. L'esprit se calme, le corps s'éveille. C’est ainsi que l’équilibre prend place. Le corps revient à la vie. Le corps énergétique. Ce corps caché par l’illusion de nos pensées et pourtant bien présent. Ce corps si invisible et pourtant si essentiel car il est en lien avec nos états d'esprit et donc, notre bonheur...

Lorsque le processus d’équilibrage prend place, les aspects inhérents à l’énergie prennent place.

La joie, la gaieté, l’enthousiasme, l’optimisme, le bonheur, la confiance, sont les aspects de cette énergie.

Ces aspects positifs viennent remplacer les aspects négatifs générés par les pensées, lesquels génèrent l’anxiété, l’angoisse, la peur, les doutes, la sensation de solitude, les pensées négatives.

Lorsque l’énergie circule de manière harmonieuse au sein du corps physique, celui ci retrouve une certaine jeunesse, l’immunité se renforce, la santé des organes se manifeste. 

Nous sommes heureux et lorsque nos ministres et président annoncent des couvre-feux, des interdictions d’exercer, des confinements, des mesures de distanciation comme c’est le cas avec les étudiants par exemple, alors tous ces évènements n’ont pas le même impacts.

Nous les accueillons avec résilience. Nous les acceptons car au fond de nous, la confiance, la paix, la joie, restent forts, infaillibles, tel un diamant. Notre esprit est calme, et nous ressentons en nous une sensation d'espace. Cet espace est la liberté de ne pas se sentir en réaction face aux évènements.

Les esprits peuvent s’agiter autour de nous, nous restons calmes et sereins face aux situations se manifestant. Nous savons nous satisfaire de ce que l'on a, même si il y a peu. Nous savons apprécier chaque instant que la vie nous offre, et nous n’oublions jamais que tant que le soleil brille, tant que l’herbe pousse, tant que la pluie ou la neige viennent remplir les rivières, la vie est là. Un oiseau qui chante, un arbre qui frémit sous la secousse d’une brise, ces petits riens deviennent source d'émerveillement, de joie. Là est la vie, elle est tous les jours autour de nous à nous envoyer ces messages, nous n'avons qu'à ouvrir nos coeurs pour les accueillir.

Le reste, disons les soucis, les restrictions, les interdits, les aléas, les contretemps, ne fait que passer. Tout est impermanent. Rien n’est fixe. Tout change. Un jour ces temps d'aujourd'hui ne seront plus qu’un vieux cauchemar, ou bien la mémoire d’un temps pas si difficile. Qui sait ? Personne. Seul l'avenir nous le dira.

Alors en attendant nous avons le devoir d’être. Le devoir d’apprendre à être. Le devoir d’apprendre à trouver le bonheur à l’intérieur de nous. Le devoir d'apprendre à être heureux. 

Se lamenter et attendre que quelque situation merveilleuse se manifeste est une option de lâcheté qui ne mène à rien. Nous devons décider d'être heureux et nous prendre en main en appliquant les outils qui nous permettront d'engendrer notre transformation.

Pour cela, je vous propose la merveilleuse méthode du Kum Nye. Le Kum Nye est un yoga tibétain amené par Tartang Tulku, érudit du monde tibétain ayant amené la pleine conscience aux USA dans les années 70. Sa méthode ayant été enseignée durant plusieurs décennies dans la plupart des universités du pays, une méthode qui devint base pour de nombreuses techniques de pleine conscience aujourd’hui enseignées tout autour du monde. 

Je vous propose un cursus de 156 séances qui reprend l’intégralité de l’enseignement de Tarthang Tulku. Chaque séance est construite sur la précédente, permettant ainsi de cheminer depuis le tout début, apprendre à ressentir le corps puis ressentir ce corps énergétique, apprendre à calmer le souffle physique jusqu’à pouvoir oeuvrer sur le souffle subtil, ce souffle particulier qui porte notre conscience. Ainsi, étape par étape, nous pouvons nous transformer, transformer nos esprits, et apprendre à être heureux.

Ces 156 séances peuvent être appréhendées sous la forme de 3 séances différentes par semaine, durant 1 an, ou sous la forme de 1 séance par semaine durant 3 années. Dans les 2 cas, si vous prenez du retard, après la fin de votre cursus, vous pourrez maintenir l’accès à vos séances à raison de 10 euros par mois seulement. 

Je vous invite donc désormais à faire le premier pas, à entrer dans la pratique, une pratique dénuée de tout aspect religieux, ouverte à tous, athés, pratiquant de toutes religions, ou bouddhistes de toutes traditions, car nous ne parlons qu’un seul Language : le langage du corps, du souffle, des ressentis, de l’énergie. Ce langage est universel.

A très bientôt 

---------------

Quelle est la différence entre le Yoga et le Yoga Tibétain ? cette question m'a été posée au téléphone hier, et m'est posée très régulièrement.

Il est vrai que les yogas tibétains sont très peu connus, que leur diffusion auprès des Occidentaux en est à ses balbutiements, aussi il est normal que chacun s'interroge. Je vais donc tenter d'y répondre. Tout d'abord, comme je le dis à chaque fois que l'on me pose la question, je n'ai jamais pratiqué de yoga. Oui, par yoga je veux parler de ce que tout le monde connaît, les multiples yogas indiens. Il me sera donc difficile d'aller sur ce terrain, aussi c'est en lisant différents articles sur les yogas indiens que je vais tenter d'apporter une explication.

A ce que j'ai pu lire sur le Hatha Yoga par exemple, il est précisé que

Inscription à une soirée découverte des 21 mouvements du Lu Jong - débutants

Cette session vous permet de découvir les 21 mouvements du Lu Jong.

  • soit à titre personnel, juste pour voir ce que c'est,
  • soit parce que vous souhaitez entrer dans la formation de professeur de Lu Jong. En effet, pour accéder à la formation de professeur de Lu Jong, il vous est demandé d'avoir effectué ces mouvements pour être sûr que c'est bien ce que vous voulez enseigner.

Il ne s'agit pas d'un enseignement. Nous effectuons la pratique de manière guidée, sans correction et sans toutes les informations pour réaliser les mouvements. La formation de professeur et les retraites en ligne vous permettent d'apprendre en profondeur.

  

Merci  d'indiquer votre mode de paiement afin que je puisse vous envoyer les liens et informations pour que vous puissiez procéder au règlement (dans les 48h précédent la séance, et si 3 participants minimum sont inscrits)

Fonctionnant uniquement avec des néo-banques, je n'accepte plus les chèques ni les espèces.

Aller au haut