Energétique tibétaine : un centre de pratique rimé, ouvert à toutes les lignées et branches de yogas tibétains, dédié à la promotion et à la préservation des yogas tibétains

 

Professeurs autorisés et professeurs non-autorisés

Je souhaiterai attirer l'attention sur le statut de professeur dans les yogas tibétains. Ces pratiques découlent de lignées reconnues, remontant sur plusieurs milliers années, et dont les noms des maîtres sont tracés et reconnus.
Les yogas tibétains ne sont qu'une pièce d'un grand puzzle, le Tantrayana tibétain. Le Tantrayana regroupe tout un ensemble de techniques jusqu'alors secrètes car leur potentiel est exceptionnel, et mènera réellement à l'éveil celui qui est prêt à ne se consacrer plus qu'à cette voie.

Les yogas tibétains sont donc une pièce du puzzle, les pratiques ont été adaptées à nos esprits avides et tumultueux, dans le but de nous amener à trouver une paix intérieure. Leur enseignement ne doit pas être délivré à la légère et demande un vrai respect vis à vis des nombreuses lignées de yogis et maîtres les ayant pratiqués depuis de nombreux siècles.

Pour enseigner ces yogas tibétains, il est donc impératif d'avoir reçu l'autorisation d'enseigner par le maître correspondant. Toutes les personnes ayant reçu les certifications et autorisations d'enseignement sont donc regroupées dans les registres de ces lignées et toute personne n'y figurant pas n'a tout simplement pas le droit d'enseigner.

Il est important de savoir cela car de nos jours, nombreux professeurs de yogas ou d'autres techniques de bien-être prennent pour habitude d'acheter un livre ou de participer à un stage pour s'auto-former.  Il faut savoir que certaines de ces formations de professeur de yogas tibétains nécessitent de pratiquer quotidiennement au minimum durant 2 années, avec des cours différents chaque semaine, pour, ne serait-ce que pouvoir entamer le processus de formation au statut de professeur... Voila qui peut rebuter les adeptes du consumérisme de pratiques de bien-être (vous savez, ceux qui sur leur CV ont tout fait avec une panoplie de plusieurs dizaines de pratiques énergétiques et de bien-être)... Je n'ai rien contre une personne qui aura de profondes connaissances et une réelle intégration sur plusieurs domaines, mais je ne cautionne pas du tout la mode occidentale qui est de "collectionner des outils issus de multiples pratiques". Surtout lorsqu'il s'agit de pratiques telles que les yogas tibétains qui en fait font partie d'un ensemble bien plus vaste que celui que l'on approche en premier abord.

Dans les enseignements de ces yogas tibétains, les informations présentées dans les livres traitant de ces sujets ne permettent absolument pas d'enseigner, car les éléments essentiels n'y sont pas indiqués. Ces professeurs vous enseigneront donc des postures, mais il n 'y aura aucune compréhension du cheminement à mettre en place pour amener l'élève à comprendre vers quoi aller, à développer les ressentis nécessaires à la progression, et donc aucune transformation ni réalisation ne pourra un jour voir le jour...

Nous n 'enseignons pas une gymnastique physique. Il y a derrière tout un contexte qu'il est nécessaire de connaître. Pour cela les nombreux ouvrages autour du Bouddhisme tibétain sont une première approche. Il y a ensuite les enseignements à recevoir auprès des maîtres. Et enfin et surtout, il y a l'intégration.

Intégrer veut dire qu'aucun livre ne peut permettre de faire ce travail d'intégration. L'intégration ne passe par par le mental et l'apprentissage d'un livre ou manuel dont on retransmet quelques mouvements, car dans dans certaines de ces pratiques, le mouvement ou la posture ne sont que des supports, la réalité de la pratique se déroulant sur un autre plan, lequel une nécessite une vraie transformation intérieure pour percevoir sa réalité... L'essence de la transmission se fait de manière orale, dans l'expérience, les ressentis, l'échange autour de l'expérience.

Car le Tantrayana n'est pas une religion ni une science à analyser. Il s'agit d'un "outil de transformation intérieur", et on pourra lire des milliers de livres, cela ne servira à rien si il n'y a pas le ressenti de la transformation intérieure. Celui ci s'acquiert au fil des pratiques, des mois, des années, des expériences... L'intégration passe par un vrai vécu de la pratique. Seule une vraie pratique réalisée sur plusieurs années ou décénies peut permettre d'avancer dans la voie et ainsi de retransmettre la profondeur des enseignements.

Et comme le Dalaï Lama le rappelle régulièrement :

Fuyez donc les personnes qui s'auto-proclament maître d'une nouvelle lignée non reconnue.... à moins que celui ci ait bien sûr atteint l'Eveil et que vous puissiez en faire l'expérience...

Fuyez ceux qui s'affichent professeurs de yogas tibétains d'aucune lignée...

Fuyez ceux qui parlent de yogas tibétains et vous proposent les "Cinq tibétains", car ces 5 rites tibétains n'ont de tibétain que le nom et ne sont reconnus par aucun maître tibétain... en savoir plus ici....

 

 

 

En direct du blog...

Aller au haut

Conception - Graphisme - Hébergement par WebetVous.com Saint-Gervais Les Bains