Energétique tibétaine : un centre de pratique rimé, ouvert à toutes les lignées et branches de yogas tibétains, dédié à la promotion et à la préservation des yogas tibétains

De vrais cours en ligne.. pourquoi est ce que je dis "vrais" ?? Parce qu'il ne s'agit pas de vidéos !!! ils sont bien diffusés dans l'INSTANT PRESENT !!!  Contrairement aux très nombreux sites proposant toutes sortes de cours basés autour de la pleine conscience, mais qui ne sont que des vidéos....Vous allez me dire, mais quelle différence ? voire... c'est pas plus mal ainsi je peux regarder la vidéo quand je veux...Oui c'est vrai. C'est vrai et valable si vous voulez avancer simplement dans une recherche de détente et de bien-être.

Par contre, si vous souhaitez entrer dans la vraie voie de la transformation, il en va autrement. Au fil des séances qui sont construites de manière à toujours ajouter 1 élément nouveau à un autre, et non pas à le remplacer, nous apprenons à affiner nos perceptions ce qui permettra de prendre contact avec notre énergie, de la développer. Notre présence peut grandir... dans l'espace... La notion d'espace semble au début tout à fait incompréhensible... mais au fil de l'affinement des perceptions, celui-ci devient "matière" pour "notre énergie" et vous apprenez alors à le toucher, puis à entrer en relation avec lui... et la transformation peut commencer son oeuvre...

 Mais la notion d'espace, se vit au temps présent... nous rejoignons là la physique quantique... l'énergie n'a pas de frontières... il est donc important de se connecter au même moment...

Le Kum Nyé est une pratique ouverte à tous, bouddhistes et non bouddhistes ! Les bouddhistes apprécieront cette méthode qui comme l'explique Tarthang Tulku dans son livre Joy of Being, "nous permet de développer les fondements pouvant faire de nous les candidats à l'éveil".

Dans la méditation et yoga Kum Nyé, nous construisons une pyramide à l’envers… 1 élément s’ajoute à 1 autre, sans jamais le remplacer… et ceci de séance en séance, de semaine en semaine, de mois en mois...

J’ai conçu les cours sur la base d’une participation de 2 à 3 séances différentes par semaine réparties sur les 7 créneaux proposés (nous sommes en effet passés de 6 à 7 créneaux hebdomadaires).
Participer à 2 est un minimum.. 3 est l’idéal… je peux aussi rajouter de nouveaux créneaux donc n’hésitez pas à me faire connaître vos préférences, et on verra si il y a plusieurs demandes ;-)

Pour pouvoir nous rejoindre, il est donc nécessaire de reprendre les premiers éléments sinon il manquera la base de la pyramide...
D’où la mise en place ce week-end de 2 séances de mise à niveau afin de permettre aux nouvelles personnes intéressées de nous rejoindre !

 

 

Aujourd'hui 20 novembre 2016 marque le 22ème jour du 9ème mois lunaire, jour anniversaire majeur de la vie du Bouddha Shakyamuni. La semaine dernière, nous soulignons le 15eme jour du 9ème mois lunaire comme étant le jour où celui-ci décida de descendre des cieux de Tushita (paradis des 33 dieux), dans lequel il était resté 3 mois afin de donner des enseignements aux êtres étant dans cet état de perception. Les cieux, dans le bouddhisme, étant à comprendre en tant qu'état spirituel, ou état vibratoire

Le Bouddha Shakyamuni était monté dans les cieux de Tushita afin d'enseigner sa mère décédée 7 jours après sa naissance. A travers la clairvoyance développée par la reconnaissance de la nature de l'esprit, il vit que sa mère avait pris renaissance dans les cieux d'Indra et qu'il y avait près d'elle de nombreux êtres possédant les racines virtueuses pouvant leur permettre de se délivrer du Samsara. Afin de témoigner de sa gratitude envers sa mère et de porter bénéfices à ces êtres virtueux, le Bouddha effectua une retraite de 3 mois dans ce monde de perceptions afin de délivrer l'enseignement de Abhidharma, lequel traite de la cosmologie, de l'analyse psychologique, de la classification des phénomènes et de la métaphysique.

C'est donc le 22ème jour du 9ème mois lunaire, que le Bouddha Shakyamuni effectua la descente de Tushita pour revenir enseigner auprès des disciples de notre état actuel de perception. Ce jour est connu sous le nom de Lhabab Duchen, festival de Lhabab Duchen, et marque l'un des 4 évènements majeurs de la vie du Bouddha.

Ce 22ème jour du 9ème mois lunaire, il  est dit que toutes les actions, qu'elles soient positives ou négatives, seront multipliées par 100 millions de fois. Il est donc important ce jour là de pratiquer et de porter de l'attention dans ses actions de la journée (actions du corps, de la parole et de l'esprit).

Cette journée est bénéfique pour pratiquer sur la nature de l'esprit que le Bouddha a reconnue et dont il délivra l'enseignement permettant d'y accéder.

Durant cette journée, nous générons donc de la gratitude envers la chance que nous avons de pouvoir être en contact avec ses enseignements et également envers toutes les personnes y ayant contribué : notre famille par notre naissance, notre karma et nos empreintes, notre contact avec l'enseignement, les maîtres, et bien entendu, le Bouddha.

Aujourd'hui 14 novembre 2016 est un jour auspicieux et bénéfique pour la pratique, ceci pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, nous sommes un jour de pleine Lune. Durant la pleine lune, toute pratique spirituelle, méditation, yoga, travail sur le souffle,.. aura plus d'impact car ce jour là nos canaux sont plus ouverts, permettant au souffle subtil d'aller plus profondément dans les canaux secondaires. L'énergie positive que nous allons insuffler dans nos canaux du fait de la pratique sera ainsi conservée quand ceux-ci vont se refermer, lui permettant de rester là jusqu'à la prochaine Pleine Lune.  Il est donc bénéfique de pratiquer durant les jours de pleine lune, et celui-ci est d'autant plus bénéfique que la Lune sera aujourd'hui au plus proche de la Terre, son influence aura donc plus d'effets. En effet, la Lune évolue de manière éliptique autour de notre planète et ce n'est que tous les 70 ans que celle-ci passe au plus près de la Terre.

La pratique est également bénéfique en ce jour car il marque le 15ème jour du mois lunaire, ce qui correspond à l'anniversaire du Bouddha Amitabha. Dans le bouddhisme Vajrayana, le Bouddha Amitabha est l'un des 5 Bouddhas de Sagesse, chacun représentant l'une des composantes de l'esprit de sagesse, le Bouddha Amitabha étant la représentation de l'amour bienveillant, de la compassion. Il est donc essentiel de pratiquer la méditation, la lecture des sutras, et les autres pratiques spirituelles car ce jour là, tous les effets de toutes nos actions sont multipliés par 100 000.

De plus, le 15ème jour du 9ème mois lunaire est connu pour ses Miracles innégalés. C'est ce jour là que le Bouddha Shakyamuni décida de décendre des cieux de Tushita, dans lequel il était resté 3 mois afin de donner des enseignements aux êtres étant dans cet état de perception. Les cieux, dans le bouddhisme, étant à comprendre en tant qu'état spirituel, ou état vibratoire. Et ce sera 7 jours plus tard, le 22ème jour du 9ème mois lunaire, que le Bouddha Shakyamuni effectua alors la descente de Tushita pour revenir enseigner auprès des disciples de notre état actuel de perception. Le 22ème jour du 9ème mois lunaire, il  est dit que nos mérites seront alors multipliés par 100 millions de fois. Il sera donc également un jour très important de pratique.

Le 15ème jour du mois lunaire est également le jour de Kalachakra. C'est en effet un jour de pleine lune que le Bouddha délivra son enseignement de Kalachakra ainsi ces journées de pleine lune sont considérées comme étant bénéfiques pour qui pratique ce tantra.

C'est également durant ce jour bénéfique que sont pris pour 24 heures les Huit préceptes du Mahayana, lesquels consistent en un ensemble de voeux à observer depuis leur prise, au lever du soleil, jusqu'au lever du soleil du jour suivant.

En parcourant de vieux papiers.. je viens de tomber sur un texte que j'avais écrit en 2001... j'étais alors en visite chez une vieille amie dans les Pyrénées.. et le matin du départ... assise sur le perron de la maison.... le regard plongé au-delà des montagnes... j'ai griffonné rapidement un mot d'au-revoir pour sa fille... je le partage avec vous....

Equilibre

L'enfant d'hier devenue fillette d'aujourd'hui vogue vers la femme de demain,

rassemblant les fils de la vie pour mener au bouquet final,

synthèse des perceptions et émotions en dépendance avec ce temps,

qui seulement perçu au présent,

fournira l'énergie nécessaire à cette évolution.

L'équilibre des sens et l'osmose du moi avec l'univers

ne mûriront que sous l'observance des signes cachés par les murs de l'égo.

Vis chaque instant, pleinement, comme si c'était le dernier,

Vogues avec détachement et à bientôt,

Fillette, Jeune Fille ou Femme

2001 - Pyrénées - Valérie

 

Une anticipation de ce que j'allais découvrir plus tard à travers la Méditation et Yoga Kum Nyé ;-)

Une méditation au coeur de l'élément Espace... à 3842 m.... face au mont Blanc... c'était durant notre retraite du 9 au 14 octobre 2016...

Que du bonheur !

J'ai le plaisir de vous proposer un tout nouveau voyage ! un voyage exceptionnel ! dans le désert d'Atacama dans le nord du Chili...

Ce voyage merveilleux sera un chemin vers le Bien-Etre, la Détente, et le Lâcher-Prise, tout en intégrant la compréhension et l'intéraction entre les différents aspects de ces 5 éléments. A travers des mouvements adaptés, des méditations guidées, et des techniques précises pour les équilibrer d'une part, et les transformer d'autre part, vous découvrirez comment agir sur votre corps et sur votre esprit. Tous les jours, nous découvrirons des sites nouveaux mêlant lagunes, volcans, geyser, pétroglyphes, sources d'eau chaude, nature sauvage, et espaces.

Je vous laisse en savoir plus en visitant le site www.voyagesbienetre.com

De nouveaux outils viennent d'être mis en ligne afin de vous aider à affiner le choix de vos stages-retraites. En effet, chacun est différent, et cette différence s'accentuera sur les plannings 2017 (mise en ligne prochaine).

L'altitude maximale des pratiques

L'exception d'Energétique Tibétaine est de proposer des pratiques en altitude accessibles à tous puisque nous les réalisons à travers les remontées mécaniques et que nous pratiquons sur les points d'arrivée. Unique au monde, cette démarche a pour objectif de développer l'approche dans la relation au ressenti à travers les aspects internes et externes de l'élément Espace.

Un graphique permet donc d'évaluer les altitudes de pratiques proposées selon les stages. L'altitude est également précisée dans le titre du stage et dans son contenu.

On la retrouve également dans le tableau comparatif des contenus des stages.

Le tableau comparatif des contenus des stages

Ce tableau permet en un coup d'oeil d'évaluer les différents contenus proposés pour chaque stage. Vous pourrez ainsi voir si le stage est plus orienté méditation ou sophrologie, quelles techniques de yogas tibétains sont apportées et sous quel niveau, le nombre de nuitées incluses, les différentes activités proposées, et plus....

Les retraits sont chacunes différentes, uniques... Mais une énergie commune... de la détente.. des rires... du lâcher-prise... des découvertes...

et aussi des rencontres... comme avec celui que beaucoup connaissent comme étant l'ermite... nous sommes entrés chez lui... avons parcouru sa demeure... puis en ressortant, nous l'avons rencontré... assis sur le banc, adossé au mur, bien droit, un sourire dessiné sur son visage ouvert et accueillant... du haut de ses 80 ans, il nous a parlé de l'instant présent... de l'écoute... des autres... du corps... des ressentis... sa tradition est différente de celle que nous intégrions dans ce stage... mais les mots étaient les mêmes... car ceux d'un être réalisé... lorsque la réalisation est là... plus besoin de modes d'emploi... plus besoin de techniques... plus besoin de manuels... juste être... et chaque mot témoigne de l'éveil... une belle rencontre... et un magnifique nouveau voisin...

 

 stage-retraite yogas tibétains lu jong et kum nye

 stage-retraite yogas tibétains lu jong et kum nye

 stage-retraite yogas tibétains lu jong et kum nye

 

Le Lu Jong, yoga tibétain thérapeutique, est la pratique idéale à réaliser en plein air !!! Et jusqu'à présent, nous avons toujours pu pratiquer ! 

Même si le temps s'annonçait difficile à premier abord, des éclaircies bienvenues sont toujours survenues comme par magie, permettant à la pratique de se dérouler sans aucune interruption... merci aux éléments d'être toujours là pour nous permettre de toujours pratiquer !! en fait, pour le moment, ça le fait toujours, le soleil apparait toujours, ou le rideau de pluie s'arrête toujours au bon endroit !!!

Nous allons finir par croire que les lignées de yogis tibétains qui nous ont précédés dans cette découverte veillent sur la stabilité des éléments extérieurs pour nous permettre d'avancer... ;-)

yoga tibétain thérapeutique Lu Jong

 

Page 2 sur 4
Aller au haut

Conception - Graphisme - Hébergement par WebetVous.com Saint-Gervais Les Bains