Energétique tibétaine : un centre de pratique rimé, ouvert à toutes les lignées et branches de yogas tibétains, dédié à la promotion et à la préservation des yogas tibétains

Aujourd'hui 20 novembre 2016 marque le 22ème jour du 9ème mois lunaire, jour anniversaire majeur de la vie du Bouddha Shakyamuni. La semaine dernière, nous soulignons le 15eme jour du 9ème mois lunaire comme étant le jour où celui-ci décida de descendre des cieux de Tushita (paradis des 33 dieux), dans lequel il était resté 3 mois afin de donner des enseignements aux êtres étant dans cet état de perception. Les cieux, dans le bouddhisme, étant à comprendre en tant qu'état spirituel, ou état vibratoire

Le Bouddha Shakyamuni était monté dans les cieux de Tushita afin d'enseigner sa mère décédée 7 jours après sa naissance. A travers la clairvoyance développée par la reconnaissance de la nature de l'esprit, il vit que sa mère avait pris renaissance dans les cieux d'Indra et qu'il y avait près d'elle de nombreux êtres possédant les racines virtueuses pouvant leur permettre de se délivrer du Samsara. Afin de témoigner de sa gratitude envers sa mère et de porter bénéfices à ces êtres virtueux, le Bouddha effectua une retraite de 3 mois dans ce monde de perceptions afin de délivrer l'enseignement de Abhidharma, lequel traite de la cosmologie, de l'analyse psychologique, de la classification des phénomènes et de la métaphysique.

C'est donc le 22ème jour du 9ème mois lunaire, que le Bouddha Shakyamuni effectua la descente de Tushita pour revenir enseigner auprès des disciples de notre état actuel de perception. Ce jour est connu sous le nom de Lhabab Duchen, festival de Lhabab Duchen, et marque l'un des 4 évènements majeurs de la vie du Bouddha.

Ce 22ème jour du 9ème mois lunaire, il  est dit que toutes les actions, qu'elles soient positives ou négatives, seront multipliées par 100 millions de fois. Il est donc important ce jour là de pratiquer et de porter de l'attention dans ses actions de la journée (actions du corps, de la parole et de l'esprit).

Cette journée est bénéfique pour pratiquer sur la nature de l'esprit que le Bouddha a reconnue et dont il délivra l'enseignement permettant d'y accéder.

Durant cette journée, nous générons donc de la gratitude envers la chance que nous avons de pouvoir être en contact avec ses enseignements et également envers toutes les personnes y ayant contribué : notre famille par notre naissance, notre karma et nos empreintes, notre contact avec l'enseignement, les maîtres, et bien entendu, le Bouddha.

Aujourd'hui 14 novembre 2016 est un jour auspicieux et bénéfique pour la pratique, ceci pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, nous sommes un jour de pleine Lune. Durant la pleine lune, toute pratique spirituelle, méditation, yoga, travail sur le souffle,.. aura plus d'impact car ce jour là nos canaux sont plus ouverts, permettant au souffle subtil d'aller plus profondément dans les canaux secondaires. L'énergie positive que nous allons insuffler dans nos canaux du fait de la pratique sera ainsi conservée quand ceux-ci vont se refermer, lui permettant de rester là jusqu'à la prochaine Pleine Lune.  Il est donc bénéfique de pratiquer durant les jours de pleine lune, et celui-ci est d'autant plus bénéfique que la Lune sera aujourd'hui au plus proche de la Terre, son influence aura donc plus d'effets. En effet, la Lune évolue de manière éliptique autour de notre planète et ce n'est que tous les 70 ans que celle-ci passe au plus près de la Terre.

La pratique est également bénéfique en ce jour car il marque le 15ème jour du mois lunaire, ce qui correspond à l'anniversaire du Bouddha Amitabha. Dans le bouddhisme Vajrayana, le Bouddha Amitabha est l'un des 5 Bouddhas de Sagesse, chacun représentant l'une des composantes de l'esprit de sagesse, le Bouddha Amitabha étant la représentation de l'amour bienveillant, de la compassion. Il est donc essentiel de pratiquer la méditation, la lecture des sutras, et les autres pratiques spirituelles car ce jour là, tous les effets de toutes nos actions sont multipliés par 100 000.

De plus, le 15ème jour du 9ème mois lunaire est connu pour ses Miracles innégalés. C'est ce jour là que le Bouddha Shakyamuni décida de décendre des cieux de Tushita, dans lequel il était resté 3 mois afin de donner des enseignements aux êtres étant dans cet état de perception. Les cieux, dans le bouddhisme, étant à comprendre en tant qu'état spirituel, ou état vibratoire. Et ce sera 7 jours plus tard, le 22ème jour du 9ème mois lunaire, que le Bouddha Shakyamuni effectua alors la descente de Tushita pour revenir enseigner auprès des disciples de notre état actuel de perception. Le 22ème jour du 9ème mois lunaire, il  est dit que nos mérites seront alors multipliés par 100 millions de fois. Il sera donc également un jour très important de pratique.

Le 15ème jour du mois lunaire est également le jour de Kalachakra. C'est en effet un jour de pleine lune que le Bouddha délivra son enseignement de Kalachakra ainsi ces journées de pleine lune sont considérées comme étant bénéfiques pour qui pratique ce tantra.

C'est également durant ce jour bénéfique que sont pris pour 24 heures les Huit préceptes du Mahayana, lesquels consistent en un ensemble de voeux à observer depuis leur prise, au lever du soleil, jusqu'au lever du soleil du jour suivant.

Aller au haut

Conception - Graphisme - Hébergement par WebetVous.com Saint-Gervais Les Bains